Droit à l’identité primé à Caen

Une Toulousaine de 17 ans, Anne-Laure Tollec a reçu[1] le Grand Prix 2016 du concours des plaidoiries lycéen du Mémorial de Caen pour sa défense des enfants sans identité.

Son plaidoyer s’est fondé sur le livre d’Abdoulaye Harissou et Laurent Dejoie « Les enfants fantômes » qui présente la situation de centaines de millions d’enfants qui, dans le monde, ne sont pas enregistrés à la naissance, n’ont pas d’acte de naissance et par voie de conséquence voient bafoués leurs droits à l’identité et à la nationalité.

En plus du concours, la jeune femme a remporté un séjour de trois jours à New York, qui comprend une visite du siège des Nations unies. Du coup, elle  se propose d’aller défendre la cause des enfants sans identité auprès de la personne chargée des droits des enfants à l’ONU. Dans sa plaidorie, Anne-Laure a proposé la création d’une agence mondiale de l’état civil affiliée à l’ONU.

Le Mémorial de Caen est un musée situé à Caen consacré à l’histoire du XXᵉ siècle dont la thématique tout entière est tournée vers la paix.

 

En savoir plus : www.memorial-caen.fr

[1] Le 29 janvier 2016