Le notariat du Cameroun face au coronavirus

L’ANF a sollicité ses 27 membres pour savoir comment le coronavirus affectait la situation de leur notariat. Voici la réponse de Régine Dooh-Collins, présidente de la Chambre nationale des notaires du Cameroun

Comment votre notariat et votre étude ont-ils été impactés par la crise du Coronavirus ?
Les mesures de sécurité sanitaire prescrites le 17 mars 2020 par le gouvernement camerounais dans le cadre de la riposte à la pandémie du coronavirus ont impacté le fonctionnement des offices de notaires. À la suite des prescriptions gouvernementales, la Chambre nationale des notaires du Cameroun, par circulaire datée du 25  mars 2020, a préconisé la réduction au maximum des interactions au sein des offices (pas plus de trois personnes reçues à la fois, port de masques, désinfection des mains, distanciation d’au moins un mètre, adaptation des horaires de réception des usagers -10 h à 15 h-), tout en assurant un service minimum dans le cadre du service public de la justice. Les signatures des actes non-essentiels ont été reportées mais d’autres doivent être obligatoirement instrumentées comme la rédaction du testament d’une personne qui serait en fin de vie.

Comment pallier les difficultés rencontrées ?
Toutes les mesures prises ont entraîné un ralentissement de l’activité notariale, d’autant plus que les solutions digitales pour la signature des actes authentiques n’ont pas été légalement mises en œuvre  au Cameroun. Nous avons privilégié l’utilisation des nouvelles technologies : contacts par mail, par téléphone ou par messagerie instantanée, rendez-vous téléphoniques ou par visioconférences (grâce à des outils comme WhatsApp, Messenger ou Skype). La crise du Covid-19 nous interpelle sur la nécessité d’une évolution législative permettant l’intégration de l’infrastructure technologique dans l’exercice de notre fonction, dans le respect des principes et des fondements du notariat.

En savoir plus : Chambre nationale des notaires du Cameroun, BP 7233 Yaounde, Cameroun.

Retour haut de page