Au cœur de la francophonie

L’actualité met le notariat au cœur de la Francophonie. Deux événements illustrent cette affirmation.Cet été, le 15 juillet 2016, la République Démocratique du Congo (RDC) a adopté une loi notariale. Il n’est pas indifférent que le plus grand pays francophone du monde, par sa population, se dote d’un notariat similaire à ceux que l’on trouve dans la quasi-totalité des pays francophones. C’est aussi la consécration du travail de l’Association du notariat francophone dont l’expertise a été mise à la disposition du gouvernement et du parlement de RDC. L’audition de notaires francophones par les commissions compétentes de l’Assemblée et du Sénat de RDC ont été déterminantes.

Sommet de la Francophonie
Dans quelques semaines, se tiendra à Madagascar le 16e sommet de la Francophonie.  Cette opportunité pour Madagascar est aussi une chance pour la francophonie en général et pour le notariat francophone en particulier. On pourra y découvrir le Plan national foncier qui a bénéficié du soutien du notariat francophone et du notariat français. Ce sera aussi l’occasion de mettre en avant le renouveau du notariat malgache et les actions en matière de formation comme la Conférence des notariats de l’Océan indien.

Tous les notaires francophones comme tous les acteurs de la francophonie se réjouiront de ces nouvelles qui confortent la Francophonie, plus que jamais valeur d’avenir !

Laurent Dejoie

Retour haut de page