Succès de la 12e université du notariat africain

Une nouvelle fois, l’université du notariat d’Afrique, organisée par la Chambre des notaires du Sénégal du 18 au 21 avril à Dakar, est une réussite tant par la qualité des intervenants que par la forte participation.

Environ 500 notaires et leurs collaborateurs, originaires d’Afrique subsaharienne et du Maghreb, ont participé à deux ateliers :

  • « Le notaire dans la vie de l’entreprise »
  • et « Les techniques d’acquisition immobilière ».

Les travaux ont été clôturé par Sidiki Kaba  ministre de la Justice et garde des Sceaux. Il a invité les notaires à persévérer dans la formation continue.  Le président de la Chambre des notaires du Sénégal, Mahmoudou Aly Touré, s’est déclaré satisfait « de la participation massive des notaires à cette université qui témoigne qu’ils ont compris que leur formation ne devait pas s’arrêter au jour de leur prestation de serment ». L’association du notariat francophone était représentée par son président, Laurent Dejoie, qui lors de la cérémonie d’ouverture, aux côtés de nombreuses personnalités, a rappelé le rôle crucial du notaire dans la sécurité juridique. François Grimaldi, trésorier de l’ANF, a pour sa part animé le forum consacré à la gestion d’une étude de notaire. Durant ces trois jours, la 12e université des notaires d’Afrique a été, comme d’habitude, un lieu d’intenses  échanges.

 

Retour haut de page